Mais cette fois-ci elle est proposée à Chantal du blog Assiettes Gourmandes, car j'ai appris que chaque recette différente pouvait être proposée à chaque fois à un blog participant.

Le thème reste le même, il faut, pour gagner toujours le même mixer Braun, proposer une recette à base de courge. J'ai donc choisi de changer, et après Mr Potimarron, la star du jour est ...

80

Mlle Butternut !

Elle a un petit goût de noisette bien agréable et caractéristique, mais pour être vraiment honnête, c'est le potimarron qui reste mon préféré ! ( Les goûts et les couleurs que voulez vous...)

J'ai décidé de me lancer dans la confection de raviolis pour accomoder ma courge. Avant de me lancer, j'ai eu droit aux conseils avisés de Choupette, admiré et bavé devant ses raviolis d'un vert indescriptible et magique... Et je me suis dit que des raviolis orangés, ce serait sympa aussi.

Comme les courges en général peuvent se manger indifféremment en sucré ou en salé, j'ai décidé que mes raviolis seraient sucrées-salées ! Elles allient donc la saveur de la butternut dans la pâte à celles de la poire et du gorgonzola dans la farce.

Je suis déçue, car je trouve que je ne suis pas parvenue à mettre en avant sur mes photos ces petites pâtes qui sont pourtant sincèrement excellentes... Il ne faut donc pas s'arreter à ce manque de "glamour" sur les photos, ces raviolis valent réellement la peine d'être goûtés !

Raviolis de Butternut aux poires et au gorgonzola

79

Pour 2 personnes :

100g de chair de Butternut

150g de farine

1 oeuf

1 poire Williams ( 150g une fois épluchée et débarassée du centre )

2 c. à soupe de mascarpone

1 c. à soupe de miel

40g de gorgonzola

Sel, poivre

Commencer par préparer la pâte à raviolis :

Cuire la Butternut à l'eau et en récupérer la chair. Mixer ( à la'ied d'un mixer Braun... Ou non ! ) 100g de chair de Butternut afin d'obtenir une purée bien uniforme. Saler, poivrer.

Battre l'oeuf en omelette avec la butternut mixée.

Mettre la farine dans un saladier et y creuser un puit. Y verser le mélange oeuf / Butternut et bien mélanger jusqu'à pouvoir former une boule de pâte. Filmer et laisser reposer une heure au réfrigérateur.

Continuer avec la farce :

Couper la poiré épluchée en dés et la faire compoter sur feu très doux avec le miel. Lorsque la poire est tendre, couper le feu et laisser refroidir. Ajouter ensuite le mascarpone et mélanger.

Couper le gorgonzola en petits dés ( environ une trentaine, c'est à peu près le nombre de raviolis que les proportions de pâte permettent de réaliser ).

La réalisation des raviolis :

Je n'ai pas de machine pour faire les pâtes, j'utilise donc la méthode du bon vieux rouleau à pâtisserie et de l'huile de coude : c'est sûrement plus long, mais c'est tout à fait réalisable.

Sur un plan de travail fariné, étaler très finement la pâte à raviolis à l'aide du rouleau à pâtisserie.

76

À l'aide d'un emporte-pièce de 7cm de diamètre, découper plusieurs disques de pâtes.

77

Farcir ensuite chaque cercle d'une petite quantité de préparation à la poire et d'un dé de gorgonzola.

78

Refermer les raviolis en les pliant en deux et bien souder les bords à l'aide d'un peu d'eau ( c'est une étape importante à laquelle il faut accorder du soin si l'on veut éviter de voir ses raviolis se vider dans l'eau bouillante lors de leur cuisson... Expérience vécue : oui, oui...).

Faire bouillir une cocotte d'eau salée et y plonger les raviolis 5 min. Les égoutter, les répartir dans les assiettes et déguster bien chaud.

J'ai choisi de ne pas faire de sauce car la farce étant assez crémeuse, notamment grâce au mascarpone, j'ai jugé que ces raviolis se suffisaient à eux -même. On peut néanmoins imaginer les servir avec une petite sauce au gorgonzola.

Butternut1butternut12

imprimante_036Imprimer la recette

Le sucré salé ne faisant pas l'unanimité ici, je n'ai pas voulu que M. Gwenouille ne puisse pas profiter de ces petits raviolis, j'en ai donc adapté également à son bec salé.

J'ai repris l'esprit de ma précédente recette, et ai ainsi choisi de faire une farce champignons / mascarpone / magret séché. J'ai accompagné ces raviolis d'une sauce à la crème et aux champignons.

C'est une version également très goûteuse qui conviendra très bien aux réfractaires au sucré salé. Voici les raviolis avant cuisson :

81

imprimante_036Imprimer la recette