05 octobre 2009

Un week end, 2 repas, épisode 1

Ce week end a été bien chargé en cuisine pour moi...

Un anniversaire, fêté deux fois le même week end, deux fois dix personnes à table : beaucoup de travail, mais aussi beaucoup de plaisir...

Alors ce lundi à nouveau un défilé de recettes...

LE REPAS DU VENDREDI

La mode de la cuisine et du concept d'un dîner presque parfait étant arrivée jusqu'en Normandie, je ne passe pas à travers !

Ainsi, nous sommes plusieurs amis à nous réunir deux fois par mois chez les uns et les autres pour préparer chacun un repas sur un thème, qui doit forcément être une région de France ou bien un pays. Il n'y a chez nous aucune note mais beaucoup de plaisir à nous reçevoir !

J'ai déjà organisé un repas sur le thème de la Normandie ( qui n'avait pas été photographié, hormis la tarte tatin ), cette fois j'ai choisi les couleurs du pays basque pour cette nouvelle invitation.

Nous avons aussi profité de cette occasion pour feter l'anniversaire ( une première fois ) de M. Gwenouille...

Voici les recettes que j'ai choisies pour représenter le pays basque ( et pardon par avance aux gens du pays si j'ai parfois eu envie de modifier les recettes traditionnelles )...

Pour l'apéritif, en plus de petites tartelettes au fromage de brebis et piquillos et d'autre au fromage de brebis et confiture de cerises, j'ai choisi de réaliser mes premières verrines ( eh oui, je ne suis pas dans les temps de la branchitude culinaire :) )...

Je ne sais pas si certains Rouennais connaissent le restaurant Chez Colette, autrefois tenu par Colette elle-même et aujourd'hui repris par son fils ( mais toujours en vert et rose ! ). C'est une adresse à essayer au moins une fois ! Les plats y sont aussi raffinés qu'originaux, et l'accueil est toujours exceptionnel...

Nous y avons diné il y a peu, et une jolie verrine m'avait tapé dans l'oeil, j'ai donc essayé de m'en inspirer en y ajoutant un petit peu de saveur basque...

Verrines à la mousse de jambon et tapenade à l'accent basque

54

Ingrédients pour 12 verrines

4 tranches de jambon blanc

100g de mascarpone

30 olives noires dénoyautées

1 c. à café de thym frais haché

1 pincée de piment d'espelette

1 gousse d'ail hachée

quelques feuilles de roquette

Sel, poivre

32 petites tomates cerises confites

6362

Attention : j'utilise des tomates confites maison, ce sont de petites tomates cerises. Achetées dans le commerce les tomates confites sont généralement plus grosses : n'en mettre alors qu'une dizaine dans la tapenade, et toujours une entière par verrine. L'idéal étant de choisir des tomates confites et non sechées. Les premières ont, je trouve, un petit goût sucré que les tomates sechées n'ont pas à mon avis.

Pour la mousse de jambon

Mixer finement le jambon blanc et le mélanger soigneusement au mascarpone. Saler poivrer et remplir la moitié des verrines de la préparation.

Pour la tapenade aux tomates confites et piment d'espelette

Mixer ensemble finement les olives, 20 tomates confites, l'ail, le thym et le piment d'espelette jusqu'à obtenir une purée un peu granuleuse. Remlir les verrines sur la moitié de la place restante. ( 1/4 de la taille totale de la verrine ).

Ajouter par verrine une tomate confite et quelques feuilles de roquette.

Pour l'entrée j'ai choisi de réaliser une recette provenant du blog PéchédeGourmandise ( je pense que maintenant chacun sait à quel point j'apprécie ce blog et les recettes de Choupette : toujours une réussite !) :

la biscayenne de thon !

( Pour changer de la morue )

Je ne remets pas la recette je vous laisse aller directement ici découvrir celle de Choupette, à laquelle je n'ai presque rien changé tellement c'était parfait comme ça. J'ai simplement réduit les proportions pour pouvoir transformer ce plat en entrée.

Je vous mets quand même les photos de ma réalisation

5657

Passons à présent au plat, le traditionnel

AXOA DE VEAU

60

Pour 10 personnes :

1,5 kg de morceaux à blanquette de veau

2 piments doux du pays basque ( on peut biensûr en mettre plus selon les goûts )

2 poivrons rouges

1 poivron vert

2 oignons rouges

6 gousses d'ail hachées

1 bouquet garni

4 tranches de jambon de bayonne épaisses ( pour pouvoir former de petits cubes et non des lanières)

25cl de vin blanc

2 pincées de piment d'espelette ( toujours à doser selon les goûts )

2 c. à soupe de concentré de tomates

25cl de fond de veau lié

Huile d'olive pour la cuisson

Sel, poivre

Laver et épépiner les piments et poivrons. Les couper en petits dés, ainsi que les oignons épluchés.

Couper la viande en petits dés (env. 1cm x 1cm ). Cette étape est un peu longue, mais il serait dommage à mon avis d'utiliser de la viande de veau hachée.

Couper le jambon en dés.

Dans une cocotte, faire revenir à l'huile d'olive l'oignon et l'ail et les faire compoter quelques minutes sur feu moyen. Ajouter la viande, la faire dorer.

Ajouter ensuite les poivrons, les piments et le jambon de bayonne et faire revenir 2min. Mettre le bouquet garni et le piment d'espelette en poudre. Saler, poivrer.

Couvrir du vin blanc et laisser mijoter environ 45min à couvert sur feu doux à moyen.

Ajouter enfin le concentré de tomate et le fond de veau et laisser mijoter encore 30min.

Ce plat se sert en général avec des pommes de terre vapeur. On peut aussi choisir de le présenter avec du riz.

Parlons enfin du dessert... Je suis plus cuisinière que pâtissière et j'ai toujours quelques appréhensions à me lancer dans la réalisation des dessert... Même si cela s'améliore au fur et à mesure des essais, je suis encore trop souvent déçue de mes résulats quand je me lance dans le sucré...

J'ai hésité à mettre ici la recette de mon dessert, car nous ne l'avons pas réellement apprécié, trop lourd, trop sec. Et puis finalement je me suis dit que comme je n'avais pas bien suivi la recette, eh bien ce serait tout de même intéressant de la mettre en ligne afin que chacun voit ce qu'il arriverait à en faire ?

J'ai trouvé la recette en écumant le rayon cuisine de la bibliothèque près de chez moi. Mon choix s'est porté sur le livre de cuisine de Bocuse : Cuisine des régions de France, et plus particulièrement sur la recette... Du gâteau basque !

Je pense avoir commis plusieurs erreurs qui ont contribué à ma déception : ayant obtenu une pâte qui me semblait trop molle, j'ai ajouté de la farine par rapport à la recette initiale. Je pense que cela a amené le côté trop sec du gâteau.

J'ai aussi voulu réaliser ce gâteau en format individuel, ce qui à mon avis a rendu la chose trop lourde et compacte : trop de pâte, moins de crème pâtissière !

Ma mère m'a également conseillé de le servir la prochaine fois avec une crème anglaise. C'est comme celà qu'elle l'a mangé là bas.

Voilà, passons maintenant à la recette de M. Bocuse ( sans mes changements )

Le gâteau basque

Pour 8 personnes

Pour la pâte

200g de farine

150g de beurre demi-sel

150g de sucre en poudre

1oeuf + 1 jaune d'oeuf

Le zeste d'un citron non traité

Pour la crème pâtissière

1/4 litre de lait

2 jaunes d'oeufs

50g de sucre en poudre

30g de farine

1 c. à soupe de rhum

1 gousse de vanille

1 noix de beurre

Matériel : un moule à manqué de 20cm de diamètre

Préparation de la pâte :

Râper très finement le zeste de citron.

Mettre le sucre, le zeste, les oeufs dans un saladier. Travailler le mélange pour qu'il blanchisse. Incorporer peu à peu le beurre ramolli.

Ajouter la farine et finir de travailler la pâte à la main. La rouler en boule et la laisser reposer au frais 1h.

Préparation de la crème pâtissière :

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue en deux.

Travailler le sucre et les jaunes d'oeufs dans un saladier jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine puis le rhum. Verser petit à petit le lait bouillant.

Reverser dans la casserole et faire épaissir à feu très doux sans cesser de tourner. Dès que le mélange commence à bouillir, retirer du feu.

Déposer une noix de beure à la surface de la crème et la laisser refroidir.

Montage du gâteau :

Séparer la pâte en 2/3 et 1/3.

Étaler les 2/3. En tapisser le fond et les côtés du moule beurré.

Garnir l'intérieur avec la crème pâtissière refroidie.

Étaler l'autre morceau de pâte, le poser en couvercle en le faisant adhérer en mouillant les bords avec un peu d'eau et en pinçant.

Badigeonner la suface à l'oeuf battu à l'aide d'un pinceau. Dessiner des stries avec les dents d'une fourchette ou l'arriere d'un couteau.

Piquer la surface du gâteau.

faire cuire à four moyen à 210° pendant 45min. Laisser refroidir avant de démouler.

Voilà, je retenterai l'expérience sans rien changer cette fois, et en suivant les conseils donnés. Il avait tout de même l'air beau mon gâteau...

55

Le premier repas est terminé, mais pas le week end...

Posté par gwenouille76 à 14:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Commentaires sur Un week end, 2 repas, épisode 1

    Quel beau menu! Je suis ravie d'en faire partie et te remercie pour le clin d'oeil!

    Posté par Choupette, 05 octobre 2009 à 20:20 | | Répondre
  • J'aime bien ces repas à thème...

    Posté par Tiuscha, 21 octobre 2009 à 16:51 | | Répondre
Nouveau commentaire